Fronticourt se rend à Aspiran chez Roselène Andringa.

Fronticourt se rend à Aspiran chez Roselène Andringa.

Dans le cadre de la visite de certification participative le groupe de bénévoles de Frontignan s’est rendu le samedi 11 mars 2016 chez Roselène, la maraichère de leur circuit court.

                                 

Roselène nous a accueilli, 5 des 9 citoyens bénévoles de fronticourt et Lucie du CPIE Bassin de Thau, sous un beau soleil d’hiver pour partager ensemble un moment convivial et nous faire découvrir son métier.

Cette productrice de légumes, céréales et poules pondeuses est installée sur Aspiran depuis 10 ans, en agriculture biologique. La qualité des produits proposés par Roselène n’était pas à démontrer puisqu’elle s’observe chaque semaine dans les paniers de fronticourt ; les consommateurs relais souhaitaient tout de même comprendre le pourquoi du comment !

                              

Sans parler de certification officielle, les consommateurs relais ont pu échanger sur les questions importantes pour leur groupement d’achat. De la même manière, ce temps a permis à Roselène de montrer ses motivations et son intérêt pour la démarche Paniers de Thau. Un véritable lien de confiance s’est installé entre la productrice et les consommateurs.

                                     

À travers la présentation de son exploitation et de sa manière de travailler, les consommateurs relais présents ont ainsi découvert les pratiques agricoles que Roselène utilise. Cette visite a aussi eu un rôle de sensibilisation aux enjeux quotidiens liés au maraichage et à la gestion d’une telle exploitation.

Nous remercions Roselène pour son accueil et le temps convivial partagé avec nous, les bénévoles de Fronticourt et Lucie sont ravis de ce moment.

Nous vous invitons à venir déguster ses produits via le projet Paniers de Thau à Frontignan.

Pour les consommateurs déjà présents nous espérons que ses productions continueront à satisfaire vos papilles. 

À très bientôt.

Retour liste


S'identifier
Mot de passe oublié ?